Besoin de plus d’informations ?

Notre équipe d’experts est à votre disposition du lundi au samedi de 8h30 à 18h30

Appelez-nous

0969 32 59 56
(prix d'un appel local)

Accueil Blog Assurance du local commercial : ce qu’il faut savoir
Gestion Boutique

Assurance du local commercial : ce qu'il faut savoir

Lecture 3 min
Le 30/07/2021

Il est important pour tout commerçant d’assurer son local commercial afin de protéger son entreprise et prévenir les risques susceptibles de perturber leur activité.

Il est donc important de bien choisir son contrat d’assurance.

Les besoins en matière d’assurance ne sont pas les mêmes pour tous. Ils diffèrent selon les corps de métier, selon les emplacements entre autres.

Pourquoi souscrire à une assurance de local commercial

Assurer son local commercial relève de la prudence et de la raison. L’ouverture d’un commerce représente un investissement financier conséquent. C’est une raison suffisante pour réfléchir à la manière la plus efficace de protéger cet investissement.

L’assurance permet de se prémunir d’évènements à forte retombées comme les intempéries (inondation, incendie…) ou encore des interruptions comme celle imposée par la récente crise sanitaire de la covid 19.

La responsabilité civile commerciale 

Aussi appelée RC, c’est l’assurance la plus basique que l’on puisse vous recommander de souscrire. En assurance de particuliers comme en assurance commerciale, le principe de la responsabilité civile est le même. IL s’agit de se protéger, ainsi que son personnel, des conséquences tous dommages causés à autrui. Par exemple, elle intervient quand un membre du personnel cause un dommage à un client, si un client fait une chute en magasin.

La rc peut également être étendue à l’extérieur du local commercial, en couvrant des salariés de l’entreprise lors de livraisons.

L’assurance contre les pertes d’exploitation

L’assurance en pertes d’exploitation intervient en cas de sinistres entraînant une fermeture temporaire du local et donc une perte financière.

Elle permet de combler la perte occasionnée par la fermeture, en percevant une indemnité plus ou moins égale au chiffre d’affaires qu’on aurait perçu s’il n’y avait pas eu de fermeture.

Cette assurance est d’autant plus avantageuse qu’elle permet de réhabiliter le local et relancer l’entreprise.

La multirisque commerciale

Comme l’indique son nom, c’est une formule plus complète, car elle renferme les garanties principales comme la responsabilité civile citée plus haut, mais également d’autres comme :

  • Vol, cambriolage et vandalisme
  • Perte d’exploitation (couverture en cas de fermeture imposée par l’incendie, dégât des eaux…)
  • Rupture de la chaîne de froid
  • Dommages électriques
  • Équipements, matériels, outillage, fourniture
  • Aménagements extérieurs
  • Perte de valeur vénale du fonds de commerce
  • Transport

Il est possible de souscrire à des assurances additionnelles, car cette liste n’est pas exhaustive.

Les prix de l’assurance commerciale

Il est difficile de donner une fourchette de prix. La prime d’assurance est modulée en fonctions de plusieurs critères :

  • L’activité professionnelle exercée (il y a une différence de prix entre les primes d’activités en e-commerce, ceux de commerces ambulants et ceux de commerce ayant un local physique
  • Le chiffre d’affaires de l’entreprise
  • La surface du local concerné
  • L’emplacement géographique
  • Les risques couverts par le contrat

Il faut également tenir compte de données comme l’existence d’une franchise ou non, un plafond d’indemnisation ou d’un délai de carence.

La résiliation du contrat

Si vous être déjà assuré, mais que le contrat ne convient pas à vos aspirations, sachez que vous pouvez résilier votre contrat :

  • Soit à la date d’échéance (dite date d’anniversaire) : L’assureur a l’obligation de vous informer au moins deux mois avant la date d’échéance du contrat. A réception de celle-ci, vous pourrez envoyer une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception
  • En cours de contrat : Pour cela, il faut qu’il y ait un changement de situation (départ en retraite, changement de domiciliation …) ou encore, si l’assureur modifie les clauses du contrat (modification de franchise, des plafonds d’indemnisation…)
Thèmes :  Gestion Boutique
Rédigé par alexandra
Découvrez votre caisse Genius
Sur tablette, certifiée NF525, elle simplifie et développe votre commerce
Besoin de plus d’informations ?
Notre équipe d’experts est à votre disposition

Appelez-nous
01 83 75 06 74

(prix d’un appel local)
Faites-vous rappeler
Être rappelé
Besoin de plus d’informations ?
Nos conseillers vous répondent dans les 24 heures

Écrivez-nous !
Envoyer un e-mail